Et de 4 pour la grand-messe du digital africain

L’ouverture de la 4ème édition de l’African Digital Summit a été sous le signe du Continent, avec un fond sonore renvoyant à la musique africaine. De quoi annoncer la couleur d’un événement qui connaît cette année la participation de pas moins de 1650 professionnels du digital en provenance d’une trentaine de pays, dont 18 africains. C’est dire que, au bout de quatre éditions, le ADS ne cesse de gagner en notoriété et en envergure, comme l’a signifié, non sans fierté, Mounir Jazouli en cette matinée du jeudi 22 février. Le président du GAM (Groupement des annonceurs du Maroc), qui intervenait lors de l’ouverture de cet événement, qui s’étalera sur deux journées, précisera, par la même occasion, que ce rendez-vous aborde des thèmes d’importance majeur pour le développement du digital en Afrique ». D’où la présence d’intervenants africains et internationaux, plus d’une quarantaine, qui vont s’appesantir sur des thématiques d’actualité, mais aussi relatives aux perspectives de développement du digital. On retiendra, entre autres sujets, la recherche vocale, la neutralité du net, le futur des études marketing, les télés à l’ère du digital, etc.

Karim Rachad

laissez un commentaire