FIFM 2018 – Compétition officielle (4/14): « The Load », revisite les atrocités de la guerre du Kosovo

Pour cette 17eme édition du Festival du Film de Marrakech, nous vous présenterons tous les films qui sont en compétitions pour décrocher l’Etoile d’Or, précieux sésame du FIFM.

Quatrième film en lice pour la compétition officielle  Le long-métrage « The Load » (Teret) du réalisateur serbe Ognjen Glavonic, a été projeté dimanche 2 décembre 2018.

Le long-métrage « The Load » (Teret) du réalisateur serbe Ognjen Glavonic, a été projeté dimanche 2 décembre 2018, dans le cadre de la compétition officielle du 17ème Festival International du Film de Marrakech, revient sur les atrocités de la guerre du Kosovo.

Ce premier film de fiction d’Ognjen Glavonic (1h38min), une coproduction entre la Serbie, la France, la Croatie, l’Iran et le Qatar, pose un regard dur sur un crime de guerre commis au Kosovo et sur ses implications, avec comme acteur principal, Leon Lucev dans le rôle de Vlada.

En Serbie, en 1999, Vlada travaille en tant que conducteur de camion pour l’OTAN. On lui donne pour mission de transporter un chargement mystérieux. Du Kosovo à Belgrade, il va conduire à travers un territoire qui lui est étranger, et essayer de se frayer un chemin à travers ce pays marqué par la guerre. Il sait qu’une fois son travail terminé, il devra rentrer chez lui et faire face aux conséquences de ses actions.

« The Load », elliptique, très économe de ses moyens et imprégné par la désolation du territoire en guerre qu’il traverse, s’éclaire dans sa partie finale où Vlada rentre chez lui pour retrouver sa femme et son fils. Il met l’accent sur les enjeux de la transmission entre générations en Serbie : les anciens qui ont mené la guerre des partisans contre les nazis ; leurs descendants, embarqués bon gré mal gré par le régime de Milosevic dans les nouvelles guerres balkaniques des années 1990 ; et les enfants de ces derniers, qui demandent des comptes et cherchent simplement à vivre.

Réalisateur, scénariste et producteur yougoslave, Ognjen Glavonic né en 1985 à Pancevo en Yougoslavie. « Zivan Makes a Punk Festival »(2014), son premier documentaire a été programmé au Cinéma du Réél, au festival de Rotterdam et à IndieLisboa. Son documentaire Depth Two (2016) a été présenté en première mondiale au Forum de la Berlin. Glavonic est aussi le fondateur du festival du film de Pancevo.

laissez un commentaire