Forum commercial Maroc-Etats Unis: Le leadership royal vu par Lalla Joumala Alaoui

L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi aux Etats-Unis, Lalla Joumala Alaoui, a affirmé, ce jeudi 19 avril 2018 à Washington en ouverture de la 4è édition du Forum commercial Maroc-Etats Unis, que le Maroc se prévaut aujourd’hui de l’économie la plus diversifiée du continent africain, grâce au leadership du Souverain qui a, depuis Son accession au Trône, initié des réformes substantielles ayant permis au Royaume de mettre à profit ses innombrables atouts stratégiques en vue notamment d’améliorer le climat des affaires.

« Ces avantages comparatifs ont été dûment pris en compte par la Vision Royale dans l’édification d’un Maroc moderne et résolument engagé sur la voie du progrès, de la consolidation de la stabilité politique, de l’inclusion sociale et de la compétitivité économique”, a souligné l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi devant les participants à cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment du Secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, de hauts responsables de l’Administration Trump, d’une importante délégation marocaine comprenant notamment des ministres, des membres des deux chambres du parlement marocain, ainsi que des représentants de la communauté des affaires des deux pays.

Devant l’audience, Lalla Joumala Alaoui a fait observer que la grande diversité de l’économie marocaine est créatrice de valeurs ajoutées notamment des industries de pointe tels que les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique, auxquels vient s’ajouter un secteur des services des plus dynamiques et des stratégies novatrices ayant porté haut les indicateurs de performance de l’agriculture dans le Royaume.

“Ces efforts soutenus ont permis de consolider la résilience de l’économie marocaine qui a, par conséquent, été en mesure de résister aux vicissitudes mutilantes de la dernière crise financière mondiale pour maintenir un taux de croissance annuelle à hauteur de 4%”, a indiqué Lalla Joumala Alaoui.

Evoquant les relations bilatérales maroco-américaines, l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi s’est réjouie de “la solidité et de la fécondité du partenariat unissant les deux nations, adossé aux fondations historiques d’une amitié ininterrompue de plus 240 années”. “Nos deux nations ont en partage des intérêts stratégiques communs et ont de tout temps oeuvré ensemble à la promotion de nos valeurs communes de paix, de stabilité et de prospérité économique”, a dit Lalla Joumala Alaoui.

Le Maroc et les Etats Unis d’Amérique sont également liés par l’accord de libre échange, “le Royaume étant l’unique pays africain à avoir conclu avec Washington un tel accord qui vise la création d’emplois et la promotion d’opportunités commerciales pour les secteurs privés des deux pays”, a-t-elle tenu à rappeler.

L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a, néanmoins, fait observer que “beaucoup peut encore être fait afin d’assurer un meilleur usage du cadre légal qu’offre l’Accord de libre échange et de la diversité de l’économie marocaine”. Et d’ajouter: “Au moment où l’Afrique est en train d’émerger en tant que nouvelle force dynamique de la croissance mondiale tout en se dirigeant vers le lancement d’une zone de libre échange continentale, le Maroc, fort de ses liens profonds et multiformes avec le continent, offre un vaste potentiel pour les compagnies américaines”.

Lalla Joumala Alaoui a expliqué, dans ce contexte, que “le savoir faire des secteurs privé et public marocains et leur présence sur le continent peuvent être mieux mis à profit pour consolider les relations commerciales USA-Afrique, y compris à travers les mécanismes offerts par les joints ventures”.

L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a tenu à exprimer son appréciation de la participation de Wilbur Ross, Secrétaire US au Commerce, à ce Forum, notant que “sa participation personnelle dénote la grande importance qu’accorde l’administration Trump au développement des relations commerciales et du partenariat avec le Royaume”, en réitérant que “le Maroc ne ménagera aucun effort afin d’oeuvrer de concert avec les différentes parties US en vue de consolider davantage les liens économiques et d’affaires entre les deux pays”.

laissez un commentaire