France : 6 mois de prison pour avoir crié « Allah Akbar » à la gare

Mardi, deux hommes ont créé un sentiment de psychose à la gare de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) en France, en criant «Allah Akbar» et en menaçant de mort des agents de la SNCF. La gare avait été évacuée, les deux perturbateurs avaient été hospitalisés en psychiatrie le soir même. Les médecins ont laissé sortir l’un d’entre eux. Il a été condamné à six mois de prison ferme, ce vendredi.

« Je voulais que quelqu’un m’emmène en stop le plus rapidement possible. Les gens devant la gare nous disaient qu’ils ne pouvaient pas, qu’ils n’avaient pas de crédit ou pas de téléphone, c’était du foutage de gueule. Je voulais faire peur aux gens et être en sécurité avec les flics. Les flics, je les aime» Les explications du jeune Mahorais de 23 ans, jugé, ce vendredi en comparution immédiate, avaient de quoi désarçonner tout le monde.

L’avocate du prévenu remet en doute les conclusions du médecin. «Une personne logique et équilibrée n’aurait pas crié de tels mots dans une gare» , plaide Me Klaudia Mosga, qui demande qu’une expertise psychiatrique soit réalisée «compte tenu de ses propos incohérents». Le tribunal ne l’entend pas de cette oreille. S’estimant « suffisamment éclairé » par les conclusions du médecin de l’hôpital psychiatrique, il condamne le prévenu à six mois de prison ferme. Le jeune homme a été conduit dans la foulée au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, qui dispose d’unités médicales.

laissez un commentaire