Gardenia Benros, la mémoire juive du Maroc et du Cap vert

Cette belle chanteuse, originaire du Cap Vert s’appelle Gardiena Benros. Elle est la descendante d’une famille juive marocaine qui vivait à Tanger et qui a émigré au Cap Vert au 19ème siècle. Elle a chanté lundi 12 mars lors d’une cérémonie organisée dans la synagogue séfarade Magen David, avec le soutien des ambassades du Maroc et du Cap Vert. Des diplomates étaient présents ainsi que des membres de la communauté juive américaine notamment celle originaire du Maroc. La réunion rendait hommage au Roi Mohammed VI  pour son œuvre de restauration et de préservation du patrimoine juif au Maroc et à l’étranger. Et notamment la restauration des cimetières qui accueillent les tombes de juifs originaires du Maroc, ayant émigré au Cap Vert au 19ème siècle.

«Nous sommes très reconnaissants à Sa Majesté le Roi Mohammed VI», a déclaré à la MAP Carol Castiel, présidente de l’ONG à but non-lucratif Cape Verde Jewish Heritage Project (CVJFP), qui a été à l’origine de ce programme. «Sans cette contribution en 2011, ce projet n’aurait jamais pu voir le jour», a-t-elle souligné.

Gardenia Benros, qui était l’invitée d’honneur de cette soirée, a déjà effectué un voyage au Maroc et a exprimé sa fierté de retrouver la maison de ses ancêtres à Tanger, où l’écriteau « Benarous », est toujours visible sur la porte d’entrée.

Hakim Arif

laissez un commentaire