Le festival de Street art Jidar, Toiles de Rue revient à Rabat!

Pour cette 4ème édition qui aura à Rabat du 16 au 22 avril,  les murs deviennent les pages d’une ville en métamorphose et les canevas des artistes invités. Ainsi, onze fresques murales monumentales seront réalisées par dix artistes (Sainer – Pologne / Decertor – Pérou / Milu Correch – Argentine / Zoer – France / Amaïa Arrazola – Espagne / Dimitris Taxis – Grèce / Mina Hamada – Japon / Iramo Samir – Maroc / Nelio – France / Muro One – Espagne / Ghizlane Agzenai – Maroc), de Bab El Had à Hay Ennahda en passant par la route côtière ou l’avenue El Majd.

Un mur collectif, dirigé par l’artiste mexicain Dherzu Uzala, est également au programme. Adressée aux Street artistes en herbe et étudiants en écoles d’art du royaume, cette initiation au muralisme pro tera à huit d’entre eux, qui seront soigneusement sélectionnés par l’équipe du festival suite à un appel à candidature sur le site du festival.

La mission de Jidar ne s’arrête pas à la dimension de performance : elle est aussi à la transmission. Pour sa programmation O , trois artistes quitteront leurs nacelles élévatrices pour aller à la rencontre des étudiants et du grand public, au cœur de l’Ecole Nationale d’Architecture. Ces trois Master Classes seront ainsi l’occasion d’échanger avec Mina Hamada, Nelio et Ghizlane Agzenai. En plus d’une fresque sur la façade du Musée Mohamed VI d’Art Moderne et Contemporain, cette jeune créatrice marocaine animera également un atelier de fabrication de totems colorés en papier pour les étudiants en architecture, avant de proposer un parcours artistique à ses apprentis dans la médina de Rabat.

 

laissez un commentaire