Le groupe Al Omrane clôture son cycle de conseil d’administration des filiales

Le groupe Al Omrane a clôturé son cycle de conseil d’administration des filiales et de validation des Plans d’action pour l’année 2017. Ces différents Conseils qui se sont tenus du 14 au 22 décembre 2016 avec un temps fort la tenue du Conseil de Tamansourt au siège de la Willaya en présence du Wali et du Président de la Région de Marrakech-Safi. C’est d’ailleurs pour marquer son ancrage régional et renforcer sa politique de proximité que le Groupe institutionnalise chaque année la tenue de certains Conseils des filiales au sein des régions dans lesquelles elles opèrent en présence des partenaires territoriaux. Rappelons à ce titre que dans le cadre de la régionalisation une dizaine de conventions ont été signées entre les régions et les sociétés du Groupe contribuant ainsi à renforcer le rôle d’Al Omrane comme partenaire stratégique dans le développement territorial.

Ces différents conseils ont permis de valider l’ensemble des plans d’action des filiales pour l’année 2017 et de discuter les résultats provisoires de l’année 2016.

Présentant leurs plans d’actions 2017, les filiales ont confirmé leur engagement à maintenir les efforts déployés dans la réalisation de la mission du Groupe. Et cela, notamment en matière de lutte contre l’habitat insalubre sous toutes ses formes, à la résorption du déficit en logements sociaux et en logements destinés à la classe moyenne, amélioration des conditions d’habitat des citoyens ainsi que la mobilisation rationnelle du foncier public pour répondre à la demande des différentes couches de la population en s’appuyant sur le partenariat avec le secteur privé, et contribuer aux plans de développement des régions à travers la réalisation des opérations de la politique de la ville, la mise à niveau urbaine et la restructuration des quartiers sous-équipés.

D’une manière générale, l’ensemble des filiales ont maintenu le cap en 2016 et leur niveau d’investissement et ce en dépit de la conjoncture que traverse le secteur de l’habitat. La même tendance est enregistrée pour les prévisions de l’année 2017.

Ainsi pour certaines filiales comme Agadir, Marrakech, Casablanca et Rabat le volume d’investissement pour l’année 2017 par entité se situe entre 700 et plus de 900 millions de dirhams.

Le reste des indicateurs tant au niveau opérationnel que financier tiennent compte à la fois de la politique du Groupe qui vise à maintenir une production saine et utile, en répondant à la demande exprimée par les citoyens et à travers les programmes publics en s’inscrivent dans les orientations du gouvernement en matière d’habitat, de développement urbain, et de politique de la ville.

laissez un commentaire