Les nerfs de la diplomatie algérienne commencent à lâcher

La réunion du Comité spécial des 24, un comité de l’ONU sur la décolonisation, de ce jeudi a dérapé sur une voie jamais encre explorée par la diplomatie. 

Au cours de cette réunion, Soufiane Mimouni, qui est pourtant un directeur général au ministère algérien des Affaires étrangères a agressé physiquement l’adjoint de l’ambassadeur du Maroc à Sainte-Lucie.

« Ce genre d’extrême, jusqu’à l’agression physique, c’est unique dans les annales », a déploré Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères.

laissez un commentaire