Parution : « Portrait d’une économie mondiale en bouleversement »

Omar Fassal est responsable Stratégie & Développement à CDG Capital Investment Management, et enseignant. Il vient de publier un livre au titre bien chargé et prometteur « Crises, ajustements, innovations. Portrait d’une économie mondiale en bouleversement ».

 

Il y aura bientôt dix ans que la crise des subprimes éclatait, une crise financière et économique mondiale d’une rare violence dans l’histoire. Le fait que dix ans plus tard nous soyons encore en train de parler de crise et d’ajustement témoigne des fortes retombées qu’a eues cet événement majeur, affirme l’auteur.  Il a accéléré des mouvements économiques qui étaient déjà à l’œuvre pendant les années 2000 ; ils sont devenus réellement manifestes, souligne-t-il.

Qui dit crise, dit aussi nécessité de mécanismes correcteurs et d’innovations. « Ainsi, les piliers du système financier international mis en place après la seconde guerre mondiale, le FMI et la Banque mondiale, ont essayé de s’adapter à leur époque ; les voix des pays émergents, la Chine en tête, appellent de plus en plus fort à leur réforme ». Par ailleurs, explique Omar Fassal, la transition énergétique demande des ajustements majeurs, tant au niveau des consommateurs que des producteurs.

Au cours des dernières années, toutes les régions du monde ont en somme dû affronter des difficultés sévères et concevoir des solutions inédites. C’est le portrait de chacune d’elles que brosse cet ouvrage, qui s’intéresse aussi bien aux causes de la crise qu’aux choix des autorités pour essayer d’y remédier.

Les textes qui composent cet ouvrage ont été écrits sur une période de cinq ans allant de 2013 à 2017. Certains ont été publiés sous forme de chroniques dans des magazines ou journaux. Puisque ces textes ont été écrits de façon continue pour commenter l’actualité du jour, leur réunion dans ce livre représente un véritable journal de bord sur les transformations qu’a vécues  le monde ces cinq dernières années. La préface signée Mohamed Boussaïd, le ministre de l’Economie et des Finances témoigne déjà de l’intérêt de cet ouvrage.

Hakim Arif

laissez un commentaire