Des magistrats du Burkina Faso seront formés au Maroc

En visite à Ouagadougou, le ministre de la Justice Mohamed Aujjar a signé, ce mardi 04 septembre, avec le ministre burkinabé de la Fonction publique, une convention-cadre de coopération entre les écoles de magistrature des 2 pays.

Ainsi, les magistrats et greffiers burkinabè pourront bénéficier de formations de qualité de l’Institut Supérieur de Magistrature (ISM) du Maroc. Il s’agit pour l’École nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM) de profiter de l’expertise de sa consœur marocaine au vu de la réputation dont jouit cet Institut

Déjà le lundi 03 septembre, 3 conventions de coopération judiciaire ont été signées par Mohamed Aujjar et son homologue burkinabé. Elles portent sur la coopération judiciaire en matière civile, commerciale et administrative, ainsi que sur l’entraide judiciaire en matière pénale et enfin sur l’extradition.

En marge de son séjour « au pays des hommes intègres » (autre appellation du Burkina Faso), le ministre marocain de la Justice a été reçu hier par le ministre d’État auprès de la Présidence du Burkina Faso, Simon Compaoré.

laissez un commentaire