Marrakech accueille la 52e conférence des ministres africains des finances

 

La 52ème session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) aura lieu du 20 au 26 mars à Marrakech.

L’évènement traitera  de la digitalisation et de son impact en termes d’amélioration des politiques budgétaires, de promotion du commerce et de développement des pôles privés au sein des pays africains.
La conférence se déroulera  au Maroc, une première depuis son retour au sein de sa famille institutionnelle africaine,.

Créée en 1958, la CEA est l’une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies. Elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses Etats membres, d’encourager l’intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique.

« Cette manifestation constituera l’occasion pour le Maroc de partager avec les pays africains frères son expérience en termes de digitalisation qu’il a cumulée dans plusieurs secteurs d’activité », a affirmé le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Zouhir Chorfi.
Pour sa part, Lilia Hachem Naas, Directrice du Bureau de la CEA en Afrique du Nord, a relevé que cette réunion qui va se focaliser sur les politiques budgétaires, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique, discutera des défis d’un développement économique plus « équitable » du continent.

Au cours de cet événement annuel, les participants devront se pencher sur plusieurs sujets dont l’évaluation des progrés de l’intégration régionale en Afrique ainsi que l’examen de l’évolution récente de la situation économique et sociale en Afrique.

laissez un commentaire