1 mai en mode roquia

Ce premier mai était exceptionnel, mais pour les raison qu’on connaît. Il y a eu peu de travailleurs dans les manifs, mais on a eu droit à de nouveaux venus. Les guérisseurs par la Roquia (par le coran) ont manifesté avec des banderoles estampillées UMT. Les guérisseurs profitent bien d’une situation où l’Etat reste muet sur leur «profession». Ni légale ni illégale. Son intérêt réside dans le fait qu’elle réduit la pression sur les hôpitaux et les médecins. Il faudrait penser à l’inclure dans l’assurance maladie obligatoire.

laissez un commentaire