Mauvais œil: Charger la mule

 

N’ayant aucun bilan à montrer aux citoyens, le PJD gratte partout où quelque chose va bien. Et même dans le foot, activité qui n’est pas spécialement adorée par les frères. Les succès du Widad de Casablanca et de la Renaissance sportive de Berkane sont exploités à fond et un pijidiste se réjouit: « Merci dieu, l’histoire enregistre une renaissance claire du foot national durant les deux mandats du PJD ». Pas étonnant d’un parti qui a inclus le TGV, les autoroutes, les investissements étrangers, la pluie, dans son bilan. L’ânesse a bon dos, chargez donc!

laissez un commentaire