Bénin : Guerre contre les faux médicaments

Le gouvernement béninois a suspendu, récemment, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens afin d’assainir le secteur pharmaceutique gangréné par le commerce de faux médicaments.

Cette mesure est intervenue au lendemain d’un procès qui a débouché sur la condamnation de plusieurs patrons de sociétés de distribution de médicaments à des peines de prison ferme, dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments lancée par l’administration du président Patrice Talon.

«Le Conseil des ministres a décidé de suspendre pour une période de six mois l’ordre des pharmaciens du Bénin, le temps de faire les réformes nécessaires dans le secteur», a déclaré à la presse le ministre de la Justice Joseph Djogbenou. Et pour cause, a dit le responsable, «l’ordre n’a pas pu assurer ses missions et l’Etat a décidé de prendre ses responsabilités. Des éléments probants établissent une complaisance» . Et de préciser qu’ «il ne s’agit pas d’une dissolution, mais plutôt d’une suspension» .

 

laissez un commentaire