Le Musée Yves Saint Laurent bientôt à Marrakech

Les deux musées consacrés entièrement à l’oeuvre du couturier Yves Saint Laurent (1936-2008) ouvriront leurs portes le 3 octobre à Paris et le 19 octobre 2017 à Marrakech. Ils s’adressent aux passionnés de mode et d’art mais également à un large public désireux de découvrir les créations d’Yves Saint Laurent, artiste majeur de l’histoire du XXe siècle.

MUSÉE YVES SAINT LAURENT MARRAKECH

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech se veut comme un hommage à la ville découverte par le créateur dès 1966 et où il séjourna régulièrement. L’importance du Maroc dans son œuvre fut telle qu’il était naturel d’y construire un musée à partir des collections de la Fondation.

Il sera situé Rue Yves Saint Laurent à proximité du Jardin Majorelle qu’il a, avec Pierre Bergé, sauvé d’une disparition certaine en 1980 et qui est devenu aujourd’hui, avec son musée

berbère, un rendez-vous incontournable à Marrakech avec près de 700 000 visiteurs par an.

La conception de ce projet a été confiée au cabinet d’architectes français Studio KO qui ont

réalisé de nombreux projets au Maroc, en Europe et aux Etats-Unis. Ce nouveau bâtiment, d’une surface totale de 4 000 m2, a été pensé comme un centre culturel: il comprendra un espace d’exposition permanente présentant l’oeuvre d’Yves Saint Laurent dans une scénographie originale de Christophe Martin, une salle d’exposition temporaire, un auditorium, une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.

MUSÉE YVES SAINT LAURENT PARIS 

Le musée parisien occupera la maison de couture historique du 5 avenue Marceau où naquirent durant près de 30 ans, de 1974 à 2002, les créations d’Yves Saint Laurent, et où siège la Fondation depuis 2004. Une présentation sans cesse renouvelée permettra au public de se rendre compte de la richesse de ce patrimoine. Les anciens salons de haute couture ainsi que le studio de création d’Yves Saint Laurent seront intégrés dans le parcours, plongeant ainsi le visiteur au coeur du processus de création de la maison de couture.

La scénographe Nathalie Crinière et le décorateur Jacques Grange, qui ont tous deux collaboré à de nombreux projets de la Fondation, ont repensé les espaces d’exposition dont la superficie sera doublée et qui seront aménagés dans l’ambiance originelle de la maison de haute couture.

La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent a présenté en douze années plus d’une vingtaine d’expositions dédiées à l’art, à la mode et au design, dont notamment Yves Saint Laurent, Dialogue avec l’art, 2004 ; Vanité. Mort, que me veux-tu ?, 2010 ; David Hockney : Fleurs fraîches, 2010 ; Du côté de chez Jacques-Emile Blanche, 2012 ; Hedi Slimane, Sonic, 2014 ; Yves Saint Laurent 1971, La collection du scandale, 2015 ; Jacques Doucet – Yves Saint Laurent, Vivre pour l’art, 2015.

UN PATRIMOINE UNIQUE

La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent a pour mission première la conservation de 40 années de création du couturier (1962-2002). Elle possède plus de 5 000 vêtements de haute couture, 15 000 accessoires et des dizaines de milliers de croquis, planches de collection, photographies, articles de presse et documents divers qui témoignent de son génie.

Cette collection est sans équivalent dans le milieu de la haute couture internationale.

Véritable précurseur, Yves Saint Laurent est en effet le seul couturier de sa génération à avoir,

dès la création de sa maison de couture en 1961, décidé d’archiver tout son travail. Du croquis

original aux prototypes qui ont défilé, en passant par les fiches de manutention et les cahiers de vendeuses, le fonds constitué est unique en son genre. La conservatrice du patrimoine Aurélie Samuel vient d’être nommée directrice des Collections et a rejoint la Fondation en début d’année 2017.

laissez un commentaire