Mode : Trois marocaines parmi les 500 femmes les plus influentes

Le prestigieux magazine Business of Fashion a nommé trois Marocains parmi les 500 femmes les plus influentes de l’industrie de la mode.

Dans ce classement dominé par les États-Unis avec 127 représentants, suivi du Royaume-Uni (78) et de la France (47), les trois marocaines sont Salwa Akhannouch, le mannequin néerlando-marocain Imaan Hammam et la rédactrice de mode du journal panarabe Asharq Al Awsat, Jamila Halfich.

Qui sont-elles ?

Salwa Idrissi Akhannouch, PDG d’Aksal Group, est l’une des femmes entrepreneurs les plus riches du Maroc. Elle détient des droits exclusifs au Maroc pour la distribution de diverses marques de mode, telles que Zara, Banana Republic et Gap.

Elle a également construit un portefeuille immobilier impressionnant, dont 50% de Morocco Mall, En 2015, l’hebdomadaire émirati Arabian Business a classé Akhannouch 8ème parmi les 100 femmes arabes les plus puissantes.

En octobre 2017, Akhannouch a lancé sa marque de cosmétiques et de beauté «Yan & One» au Morocco Mall »

Le mannequin néerlando-marocaine Imaam Hammam, pour sa part, a rapidement trouvé sa place dans le monde de la mode.

A seulement 21 ans, elle a déjà marché sur les podiums des plus grands créateurs, comme Givenchy, Alexander McQueen et Versace.

Elle est également la première femme arabe à représenter la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret. En 2017, Hammam est apparu sur la couverture de neuf publications internationales différentes de Vogue.

Jamila Halfichi est la rédactrice de mode d’Asharq Al Awsat, un grand journal panarabe fondé à Londres en 1978. Haflichi a lancé la section mode du journal il y a 10 ans.

La femme influente est une voix de premier plan et une critique dans l’industrie de la mode. Avant sa carrière impressionnante chez Asharq Al Awsat, Halfichi était productrice de mode pour la télévision MBC (Middle East Broadcasting Center) avant que la société ne déménage de Londres à Dubaï.

laissez un commentaire