Tanjazz 2017 – La parenthèse jazzy de Michaela Rabitsch

 

 

La trompettiste virtuose a livré un show jazzy exceptionnel en concert d’ouverture de la 18e édition du Tanjazz.

Accompagnée de son compositeur talentueux et partenaire guitariste Robert Pawlik, la compositrice prodige et chanteuse autrichienne a emporté le public du Tanjazz avec ses morceaux colorés et ses mélodies accrocheuses inspirées de ses innombrables tournées en Europe, Asie, USA et en Afrique.

En interprétant « Sunday afternnon », « Malaga », « Africa », « Give me the groove », « Serbian Rhapsody », « The long road », « Moods », « Around midnight », « African song », « Money », l’artiste a subtilement alterné jazz traditionnel pur et rythmes métissés mêlant tantôt sonorités africaines, tantôt brésiliennes, avec des airs flamenco ou balkan groovy.

Véritable adepte de la diversité musicale, Michaela qui s’inspire de plusieurs cultures musicales en contraste avec son environnement culturel a également rendu hommage au Maroc à travers « 7 ways to Fez », un morceau qu’elle a composé avec des musiciens marocains lors de son dernier passage au Jazz au Chellah.

laissez un commentaire