ANIMA et ses partenaires lancent le projet DiafrikInvest

Accélérer et accompagner la mobilisation des talents expatriés pour le développement économique du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie, telle est l’ambition de DiafrikInvest. Coordonné par ANIMA Investment Network, le projet est financé par l’Union européenne pour un montant de 2 millions d’euros, dans le cadre d’un consortium constitué de six partenaires. Une quarantaine d’opérations à destination des entrepreneurs locaux et de la diaspora, des business angels et des institutions du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie seront réalisées pendant 3 ans. 

Consuls des pays concernés, représentants du ministère des Affaires étrangères et du Développement international ainsi que de la Ville de Marseille et de la Région Provence Alpes Côte d’Azur participeront à l’événement.

Deux temps forts marqueront la matinée : Les enjeux de la mobilisation des talents biculturels et Expériences et ambitions pour le projet DiafrikInvest. Les échanges réuniront des acteurs du secteur privé, des institutions publiques ainsi que de la société civile, et seront suivis d’un cocktail déjeunatoire. 

Le projet

Par le soutien à l’entrepreneuriat, le renforcement des initiatives de développement local et de l’investissement, le projet entend renforcer durablement l’engagement des hauts potentiels et des entrepreneurs des diasporas marocaine, tunisienne et sénégalaise dans la création d’initiatives à fort impact local. Il vise également à accompagner les trois pays dans le développement de nouvelles stratégies à destination des diasporas économiques.

DiafrikInvest s’articule autour de trois groupes activités principales :

  • La promotion de relations durables et intégrées entre diasporas et pays d’origine

45 hauts potentiels, 50 réseaux et 50 entrepreneurs des diasporas seront identifiés en Europe et au Maghreb dans les secteurs prioritaires pour le développement de leurs pays d’origine tels

que l’environnement, les technologies vertes, la santé, l’éducation et l’agroalimentaire (enquête, entretien, session d’informations, focus groupe, mise en place d’une offre de services Diaspora Welcome Package, ateliers…)

  • Le renforcement des capacités des entrepreneurs locaux et de la diaspora au service du développement local

120 porteurs de projets des diasporas marocaine, sénégalaise et tunisienne bénéficieront d’un accompagnement personnalisé au début de leur parcours de création d’entreprise dans leur pays d’origine (voyages de prospection, forums d’affaires pour investisseurs et entrepreneurs, mentoring des entrepreneurs locaux par des hauts potentiels de la diaspora…)

  • Le renforcement de l’investissement productif notamment via des véhicules financiers adaptés aux modes d’engagement de la diaspora

Sélection et promotion de projets sur une plateforme de crowdfunding ciblant des investisseurs des différentes diasporas pour les amener vers le financement, formation des entrepreneurs au pitching de projet en prévision de leur participation à des « Investment academies » au cours desquelles ils rencontreront en Afrique et en Europe des investisseurs et Business Angels.

ANIMA coordonne le projet dans le cadre d’un consortium constitué de six partenaires :

l’Agence pour la Coopération Internationale et le développement local en Méditerranée (ACIM), l’Association pour le Développement de l’Enseignement et des Recherches (ADER) Méditerranée ; Start-up Maroc ; la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) ; le Centre des jeunes dirigeants du Sénégal (CJD Sénégal) et AM BE KOUN. L’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) est également associée au projet. 

laissez un commentaire