BAD : 96,6 milliards de dollars pour améliorer l’accès à l’emploi au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) ambitionne de soutenir la création d’emplois au Maroc à travers l’appui à l’entrepreneuriat et la formation professionnelle qualifiante, a souligné, jeudi 13 decembre 2018, à Rabat, Leila Farah Mokaddem, la responsable-pays de la Banque pour le Maroc.

« Nous souhaitons soutenir la création d’emplois par l’appui à l’entreprenariat et la formation professionnelle qualifiante afin d’accompagner l’élan de développement porté par SM le Roi Mohammed VI », a dit Mokaddem dans une déclaration, à l’occasion de l’approbation, jeudi à Abidjan (Côte d’Ivoire) par le conseil d’administration de la BAD, d’un prêt de 96,6 millions de dollars EU destiné à mettre en œuvre le programme axé sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi au Maroc (PARAAE).

Ainsi, plus de 90.000 demandeurs d’emploi auront accès, chaque année, au programme de soutien à l’employabilité « Taehil », 180.000 chercheurs d’emplois bénéficieront des services d’intermédiation et plus de 110.000 jeunes, dont 50% de femmes, pourront accéder à des formations qualifiantes, a précisé Mokaddem.

A terme, pas moins de 2.000 entrepreneurs seront en mesure, chaque année, de créer leur propre entreprise et un total de 125.000 chercheurs d’emploi bénéficiera de contrats d’insertion, a ajouté la représentante de la BAD au Maroc.

Saluant les relations exceptionnelles entre le Maroc et la BAD, Mokaddem a rappelé que ce partenariat dure depuis plus d’un demi-siècle, avec plus de 160 opérations, dont environ 80% des engagements dédiés aux infrastructures. L’objectif étant de consolider la dynamique de développement du Royaume, enclenchée sous l’impulsion de du Roi Mohammed VI, a-t-elle conclu.

laissez un commentaire