La première partie du PLF 2019 a été adoptée

La Chambre des conseillers a adopté à la majorité, lors d’une séance plénière mercredi 12 décembre 2018, la première partie du projet de loi de finances 2019.

Au cours de cette séance, 45 députés ont voté pour la première partie du projet et 24 l’ont rejetée, tandis que quatre députés se sont abstenus.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaaboun avait assuré, lundi, en réponse aux interventions des différents groupes et groupements parlementaires à la même chambre, que le gouvernement a interagi positivement et en toute objectivité avec les amendements apportés au projet par les groupes et groupements aussi bien ceux de la majorité que de l’opposition.

Le ministre a dans ce sens relevé que sur un total de 219 amendements présentés, 156 ont été retirés (soit 72% du total) et trente-trois d’entre eux ont pu être finalement retenus.

Ces amendements de portée sociale destinés principalement à préserver le pouvoir d’achat du citoyen concernent entre autres l’exonération de la TVA avec une remise sur les médicaments, dont le prix dépasse en vertu d’un texte réglementaire un montant de 588 DH hors taxe, et l’augmentation du montant des bons relatifs aux frais de nourriture délivrés par les employeurs à leurs employés, a expliqué Benchaaboun.

laissez un commentaire