Paradis fiscaux : Jouahri exprime sa colère vis-à-vis du maintien du Maroc par l’UE sur la liste grise

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib a exprimé sa colère lors d’une conférence de presse, vis-à-vis du maintien du Maroc sur la liste grise des paradis fiscaux. Le gouvernement devrait soumettre cette question à la discussion lors des négociations bilatérales entre le Royaume et l’Union européenne, a-t-il insisté, notant que les négociations entre les deux parties devraient être globales et ne pas se limiter aux sujets qui importent l’UE, notamment la lutte contre le terrorisme, l’échange de renseignements et l’immigration illégale.

L’UE a transféré plusieurs pays de la liste grise à la liste noire des paradis fiscaux, la position du Maroc demeure sans changement. Toutefois, le maintien du Maroc sur la liste grise constitue une menace, car il peut être transféré à n’importe quel moment à liste noire, poursuit Jouahri.

Il a en outre affirmé que les tentatives de l’Union européenne d’inscrire le Maroc sur la liste grise des paradis fiscaux ont un relent politique. Il a souligné que le Maroc est tout de même conscient de discuter de ce sujet dans les négociations avec l’Union européenne.

laissez un commentaire