5000 réfugiés ont pu trouver refuge au Maroc depuis 2013

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) fait le point sur l’intégration des réfugiés au Maroc, comme pays d’accueil, à l’occasion de la « Journée internationale du vivre-ensemble en paix » décrétée par l’ONU en 2017 pour être célébrée chaque année le 16 mai.

Selon, le HCR, quelque 5000 réfugiés ont pu trouver refuge au Maroc depuis la mise en place en 2013 de la Politique Nationale d’Immigration et d’Asile qui accorde aux réfugiés l’accès à l’éducation publique, aux services de santé et au marché du travail.

«Cohabitant avec les Marocains dans plus de 50 villes à travers le Royaume, malgré leur situation souvent difficile due à différentes vulnérabilités et traumatismes vécus, les réfugiés se prennent en main dès leur arrivée au Maroc pour se donner les moyens d’une insertion rapide dans leur nouvel environnement social, économique et culturel», note l’Agence onusienne. La même source précsie que près de 1 000 enfants réfugiés sont scolarisés au Maroc. L’Agence rappelle que l’année 2017 a été marquée par l’inauguration de l’Initiative Académique Allemande Albert Einstein pour les réfugiés (DAFI), financée par le Gouvernement Allemand, grâce à laquelle 50 étudiants réfugiés au Maroc bénéficient actuellement de bourses pour poursuivre les études supérieures.

Le HCR rappelle que, depuis 2007, avec ses partenaires et le soutien de la Suisse, de Monaco et de l’Union Européenne, 600 micro-projets de réfugiés au Maroc ont été appuyés. La même année, ajoute l’Agence, 81 projets de vie dans différents secteurs comme la restauration, les soins dentaires ou le commerce, ont été mis en place par 115 réfugiés. Le HCR se félicite de la réussite des coopératives des réfugiés dont fait partie la crèche à Kenitra (lien), qui constituent «un parfait exemple d’idée créative et de persévérance contribuant à l’économie locale». Et l’Agence onusienne de conclure: «La célébration de la Journée du vivre ensemble souligne que, vivre harmonieusement, dans l’égalité, le respect et la solidarité, est une valeur importante pour assurer le développement inclusif et respectueux des droits de l’homme de chaque pays.»

laissez un commentaire