6e édition de Trans Atlas Marathon: Suite et fin de l’aventure (+vidéo)

12 mai, Cathedral Camp

Le soleil chauffe déjà la peau quand le départ est lancé à 8 heures au camp Almou N’ouhanad. La dernière épreuve de la course s’annonce dure : 37 kilomètres, 1714 mètres de positifs et 2080 de négatifs pour le TAM, 28 kilomètres, 1196 mètres positifs, 1894 mètres négatifs, 2080 mètres négatifs. C’est parti! Abdelaziz et Ali Naciri prennent déjà la tête de la course. Au fur et à mesure, on retrouve le même ordre de coureurs. Aujourd’hui, Juliane Ilgert d’Allemagne, sponsorisée par Asics, est particulièrement en forme. Elle se trouve avec les premiers concurrents dès le début de la course. Le parcours traverse des paysages très diverses, des montagnes d’un vert flamboyant, des immenses champs de coquelicots, des régions de cactus. « C’est comme dans la vie, chaque jour est différent »philosophe Joe, venue des Etats-Unis. Nous grimpons un col de 2600 mètres particulièrement technique et difficile, surtout sous la chaleur. La descente se réalise dans des canyons, nous traversons la rivière plusieurs fois, nous empruntons des chemins pour moutons et chèvres. Des locaux nous indiquent parfois la route. Puis, soudainement, peu avant le CP3, le dernier de la course, le superbelac de Bin el Ouidaneapparait et nous donne le courage de terminer cette difficile épreuve. Il s’agit du plus grand barrage du Maroc dans lequel deux grandes rivières de l’Atlas se rejoignent. A l’approche de la ligne d’arrivée, on entend nos noms au micro et les applaudissements, ce qui nous donne encore un peu d’élan pour puiser dans nos dernières forces. Nous franchissons la ligne sous les applaudissements et les sourires de l’équipe organisatrice qui s’empresse de nous offrir une tranche de pastèque fraîche, originaire de Zagora. « Allez, zou, à la baignade maintenant »dit Mohamad Ahansal, l’organisateur de la course et grand champion des courses d’ultra-endurance, après nous voir passé une médaille autour du cou. Le Trans Atlas Marathon se finit ici, dans ce lieu paradisiaque, sous la musique traditionnelle. Vivement la prochaine édition!

Classement de l’étape

Hommes

Abdelaziz Baghazza (Maroc) : 4H30MIN

Ali Naciri (Maroc) : 4H41MIN

Mohamed Boukerym : 4H51MIN

 

Femmes

Aziza Raji (Maroc): 5H12MIN

Claire Healy (Australie) : 5H50MIN

 

Challenge

Hommes : David Michell (Australie) : 5H19

Femmes : Morgane Kerjean (France) : 3H59

laissez un commentaire