Casablanca: Une grève transforme la ville en dépotoir

La rues de Casablanca croulent sous les ordures depuis quelques jours, et ce à cause de la grève des employés des sociétés Sita et Averda s’occupant du ramassage des déchets.

Selon Mohamed Hadid, responsable de la propreté au conseil de la ville, la capitale économique du Maroc est actuellement salie à cause de la grève des employés de Sita et Averda, observée depuis 48 heures à compter du jeudi 13 septembre 2018.

Les agents de la propreté réclament notamment une augmentation de salaire, une couverture médicale, mais aussi le réengagement de leurs collègues licenciés.

Par ailleurs, Mohamed Hadid précise que le contrat avec les deux sociétés en question a touché à sa fin depuis 3 semaines. Il souligne aussi qu’aujourd’hui, 14 septembre 2018, le Conseil de la ville doit en principe signer un nouveau contrat  avec 3 ou 4 sociétés. Il évoque un renouvellement  possible avec la société Averda.

laissez un commentaire