Des lauréats de l’Ecole Mohammed VI de Formation à l’honneur à Abidjan

Des attestations de fin de formation ont été remises, vendredi  6 juillet 2018 à Abidjan, à une quinzaine d’étudiants ivoiriens qui ont bouclé leur cursus académique à l’Ecole Mohammed VI de Formation dans les Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (EMFMBTP) – Settat.

Une cérémonie s’est déroulée en effet au Centre multisectoriel de formation professionnelle « Mohammed VI » de Yopougon, inauguré le 27 novembre dernier par le Roi Mohammed VI à l’occasion d’une visite de travail et d’amitié du Souverain en Côte d’Ivoire.

Les étudiants bénéficiaires, dont 13 ont déjà trouvé un emploi, ont bénéficié d’une formation de 11 mois, dont 3 mois en entreprise, portant sur la « Mécanique générale » et les « Véhicules et engins lourds ».

Prenant la parole à cette occasion, l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani a relevé que la formation professionnelle est une autre facette de la coopération profonde, dense et soutenue qu’entretiennent le Maroc et la Côte d’Ivoire, deux pays résolument engagés sur la voie de l’émergence, sous la conduite du Roi Mohammed VI et du Président Alassane Ouattara.

Le diplomate marocain s’est particulièrement réjoui de la tenue de cette cérémonie au Centre multisectoriel de formation professionnelle « Mohammed VI » de Yopougon qui constitue, selon lui, un symbole hautement expressif de cette coopération fructueuse en matière de formation professionnelle.

Kettani a ensuite souligné que l’EMFMBTP de Settat dispense des formations au diapason des évolutions techniques survenues dans les domaines de formation qu’elle couvre, poursuivant que les cursus de cet établissement pionnier auront outillé les étudiants ivoiriens bénéficiaires pour intégrer sans encombre un marché d’emploi de plus en plus exigeant.

Pour conclure, l’Ambassadeur du Maroc s’est dit confiant en la capacité de la jeunesse ivoirienne de s’ériger en catalyseur et en fer de lance de la croissance économique en Côte d’Ivoire.

De son côté, le directeur de cabinet du secrétaire d’Etat ivoirien chargé de l’enseignement technique et de la Formation Professionnelle, Alexis Ahonzo, a fait part de sa gratitude et ses remerciements au Roi Mohammed VI pour les efforts que le Souverain ne cesse de déployer au service de la formation professionnelle en Côte d’Ivoire.

Pour lui, le Centre multisectoriel de formation professionnelle « Mohammed VI » de Yopougon, qui a abrité la cérémonie de remise des parchemins, est l’expression limpide de la volonté du Roi d’accompagner la Côte d’Ivoire dans son élan de développement moyennant le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de leur insertion socioprofessionnelle.

Ce cycle de formation des étudiants ivoiriens s’inscrit dans le cadre du projet Académie Engins lourds et véhicules commerciaux (AGEVEC).

Implantée à l’EMFMBTP de Settat, cette Académie propose trois formations uniques au Maroc, dédiée à l’apprentissage de compétences techniques et professionnelles dans le domaine de la maintenance des engins de travaux publics et des poids lourds, de la conduite des engins et de la conduite des grues.

Un second groupe de dix stagiaires, sélectionnés en 2017, sont actuellement en formation au Maroc. Ils devront effectuer un deuxième et dernier stage en Côte d’Ivoire afin de valider leur formation.

laissez un commentaire