Des poupées russes « Matriochkas » aux couleurs de Russia2018 (+vidéo)

La poupée russe  »Matriochka », un des symboles de la culture russe commence à arborer ses dernières années des motifs innovants différents de l’aspect classique traditionnellement associé à la femme russe. Les nouvelles figurines représentent des personnages mythiques ou sont caricaturales de personnalités politiques russes, tels Lénine, Staline et Brejnev, ou encore le président Vladimir Poutine et le Premier ministre Dmitri Medvedev.

Les Matriochkas, poupées en bois imbriquées qui symbolisent le caractère, l’âme et les valeurs de base russes: maternité, famille, unité et chaleur humaine, représentent aussi des caricatures d’hommes politiques d’autres pays comme Angela Merkel, Barack Obama et Donald Trump.

A l’approche de la Coupe du Monde de Football en Russie, les boutiques de souvenirs proposent des Matriochka peintes pour l’occasion aux couleurs du Mondial, représentant des stars du football tel le Portugais Ronaldo, l’Argentin Lionel Messi et l’allemand Thomas Müller.

Les récits sur l’origine de la matriochka, devenue un souvenir indispensable pour tout visiteur du pays des tsars, sont contradictoires. Selon certaines versions, cette poupée multicolore puise ses origines au Japon avant d’être intimement liée à la Russie qui en a fait un de ses symboles.

Ces poupées de bois emboîtées les unes dans les autres et de formes décroissantes ont depuis plus d’un siècle reflété toutes les époques et continuent de le faire dans les boutiques de souvenirs.

Selon certains récits, les premières poupées russes datent de 1890, et on raconte qu’elles ont été inspirées de poupées-souvenirs venant du Japon. Le célèbre industriel russe, Savva Mamontov, avait en effet rapporté du Japon une série de sept Divinités du Bonheur.

Le peintre Sergueï Malioutine s’est alors inspiré de ces poupées pour créer une version russe du jouet dans son atelier d’artisanat populaire à Serguiïev Possad, une ville de l’Anneau d’Or où se trouve un célèbre monastère orthodoxe, la laure de la Trinité. Cette poupée représentait une paysanne joyeuse s’affichant avec sa progéniture, jusqu’au nouveau-né.

Cette poupée devient vite très populaire en Russie et son succès est spectaculaire. Elle reçoit aussitôt un prénom typique de paysanne en robe traditionnelle Matriona, dont le diminutif est Matriochka.

Les matriochka, véritable reflet des arts décoratifs, représentent aussi les Tchouktches (habitants de Tchoukotka, en Extrême-Orient) ou encore les Esquimaux d’Arctique illustrant ainsi l’étendue de l’empire soviétique.

Les poupées russes, avec leur charme intemporel, leurs silhouettes solides et leurs visages sereins seront largement présentes dans toutes les villes hôtes du Mondial.

Source: MAP -Vidéo: Euronews
laissez un commentaire