Emigration irrégulière : Une intervention d’une unité de la Marine royale finit dans le sang

Image montrant un « Go fast »

Les autorités locales de Mdieq-Fnideq affirment qu’une unité de la marine royale, en service au large de la Méditerranée, a été contrainte, ce mardi 25 septembre 2018, de tirer sur une vedette rapide de type «Go fast» que pilotait un ressortissant espagnol. Ce dernier se trouvait sur les eaux territoriales marocaines et a refusé d’obtempérer aux messages préventifs qui lui ont été adressés.

Suite à cette intervention, 4 personnes ont été blessées et ont été transportées à l’hôpital provincial de Medieq-Fnideq pour recevoir les soins nécessaires.

La même source indique que des candidats à l’émigration irrégulière était à bord de la vedette ayant essuyé les tirs. Une enquête judiciaire a été aussitôt ouverte.

laissez un commentaire