Festival de Cannes 2018: Palme d’or pour « Une affaire de famille » (+vidéos)

Le film « Une affaire de famille », du Japonais Hirokazu Kore-Eda, a remporté samedi la Palme d’or de la 71-ème édition du festival de Cannes.

 

Ce drame japonais, le septième film de Kore-Eda, raconte l’histoire d’une famille qui recueille une petite fille des rues malgré sa grande pauvreté.

Jean-Luc Godard, figure de la nouvelle vague du cinéma, s’est vu décerner pour sa part une Palme d’or « spéciale » pour son film « Le livre d’image ».

Lui rendant hommage, la présidente du jury, l’actrice Cate Blanchett, a salué un « artiste qui a repoussé les limites du cinéma ».

L’américain Spike Lee a remporté, quant à lui, le Grand Prix du festival pour son film « Blackkklansman », alors que le prix du jury est revenu à « Capharnaüm », de la libanaise Nadine Labaki.

Le prix d’interprétation féminine est allé à la kazakhe Samal Yeslyamova pour son rôle dans le film « Ayka », de Sergey Dvortsevoy, et celui d’interprétation masculine à l’italien Marcello Fonte pour «Dogman», de Matteo Garrone.

Les films « Trois visages » de Jafar Panahi et « Heureux comme Lazzaro », de la réalisatrice Alice Rohrwacher, ont obtenu le prix du scénario et Cold War, de Pawel Pawlikowski, celui de la mise en scène.

Voici le palmarès de cette 71-ème édition du festival tel que dévoilé par son jury :

– Palme d’or: « Une affaire de famille » du Japonais Hirokazu Kore-Eda

– Grand Prix: « BlacKkKlansman » de l’Américain Spike Lee

– Prix du jury: « Capharnaüm » de la Libanaise Nadine Labaki

– Palme d’or spéciale: le réalisateur Franco-Suisse Jean-Luc Godard, qui était en compétition avec « Le livre d’image »

– Prix de la mise en scène: le Polonais Pawel Pawlikowski pour « Cold War »

– Prix du scénario ex aequo: la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher pour « Lazzaro Felice » et les Iraniens Jafar Panahi et Nader Saeivar pour « Trois visages »

– Prix d’interprétation féminine: la Kazhake Samal Esljamova pour son rôle dans « Ayka »

– Prix d’interprétation masculine: l’Italien Marcello Fonte pour son rôle dans « Dogman »

– Camera d’or: « Girl », du Belge Lukas Dhont

– Palme d’or du court métrage: « All these Creatures » de l’Australien Charles Williams

– Mention spéciale du court métrage: « Yan Bian Shao Nian » du Chinois Wei Shujun

laissez un commentaire