FIFM2018 : Une constellation de stars illumine la ville ocre

La 17e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) se poursuit dans la joie, la bonne humeur et surtout l’excellence.

« Se retrouver après une année de pause consacrée à la réflexion et à la redéfinition de notre identité, nous le devons à la magie du cinéma », avait déclaré le Prince Moulay Rachid dans son traditionnel éditorial publié sur le site web du FIFM2018.

Depuis son ouverture, vendredi 30 novembre 2018, cette magie opère grâce à la présence à Marrakech des légendes vivantes du cinéma mondial qui continuent à faire la joie de nombreux cinéphiles, fans et curieux… Devant la foule, nombreuse, venue les acclamer, des stars de classes mondiales marquent, chaque jour, leur passage sur le tapis rouge du festival, certaines par le sourire, d’autres par des boutades, d’autres encore par des gestes parlants.

L’Histoire retiendra que sur le tapis rouge du FIFM2018 a marché l’incontournable réalisatrice française Agnès Varda, l’inégalable metteur en scène américain James Gray ainsi que les grands Robert De Niro, Martin Scorsese, Laurence Fishburne, Dakota Johnsonou, Monica Bellucci et bien d’autres…

Cette 17e édition du FIFM est bien celle de la confirmation de l’envergure qu’a pris cette grande fête du 7e art, le bon s’entend. La qualité est le train distinctif de cet événement, comme en témoignent de grands réalisateurs, producteurs et scénaristes de grand calibre comme Guillermo del Torro. Ce réalisateur, scénariste, romancier et producteur de cinéma mexicain s’est exprimé, comme bien d’autres, à la tribune de «Conversation with», un espace qui donne la parole à ces femmes et ces hommes qui font le bon cinéma mondial. Tous sont conquis par la magie de Marrakech et son festival. C’est le cas de James Gray comme le montre cette vidéo :

Le 7eart marocain n’est pas en reste et a été mis à l’honneur par le FIFM 2018 à travers le vibrant hommage rendu au grand réalisateur marocain Jilali Farhati. De quoi motiver encore davantage cet infatigable réalisateur pour ses projets de films à venir.

Sa réaction à chaud à travers cette interview accordée à notre site :

Le cinéma national a été également honoré à travers la présence de plusieurs acteurs et réalisateurs de talent tels que Faouzi Bensaïdi, acteur et réalisateur de «Volubilis», Narjiss Nejjar pour «Apatride», Meryem Ben M’Barekpour pour son très remarqué «Sofia», la réalisatrice de «Marock» et de «Rock the Casbah» Laïla Marrakchi, le réalisateur au style singulier Hicham Lasri. Ce n’est pas tout, les acteurs Younès Bouab, Saïd Beyet Ayoub Layoussifi sont très attendus pour présenter «Une urgence ordinaire». On peut citer aussi Mohcine Malzi, qui a reçu le prix d’interprétation masculine au dernier Festival national du film de Tanger.

D’autres célébrités du grand écran comme le «bahja» Abdallah Ferkous, ou encore le très populaire Aziz Dadasi ront à la rencontre de leur très nombreux public notamment sur la place Jamaa El Fna et sur le Tapis rouge du Festival.

Ce dernier accueillera également les stars égyptiennes Laila Eloui et Bassem Samra; la superbe actrice franco-italienne Chiara Mastroianniainsi que l’actrice espagnole, muse de Pedro Almodovar Rossy de Palma.

Nadine Labaki, la très douée actrice, réalisatrice et scénariste libanaise revient, elle aussi, à Marrakech présenter son dernier opus à succès: «Capharnaüm». Autres passages très attendus sur le tapis rouge de cette année, ceux de Sandrine Kiberlain, gracieuse actrice et chanteuse française; de Sarah Perles, jeune actrice marocaine très remarquée pour son rôle dans « Sofia» ; de Maïwenn, réalisatrice et actrice française qui a triomphé avec des films comme «Polisse» ou «Le bal des actrices» ; de l’actrice française Aure Atika, qu’on a pu voir l’année dernière dans «En attendant les hirondelles» de Karim Moussaoui.

Grâce à tout ce beau monde, la magie du cinéma continuera à opérer à Marrakech et dans le monde.

laissez un commentaire