Inezgane : Le carnaval “Bilmawen Bodmawen” défie le temps

La ville d’Inezgane et les communes avoisinantes accueillent, le 21 octobre courant, la sixième édition du carnaval “Bilmawen Bodmawen”, une tradition ancestrale célébrée localement après la fête de l’Aid Al Adha. Cette manifestation aux évocations symboliques et culturelles, est organisée à l’initiative de l’association éponyme, avec l’appui de plusieurs partenaires institutionnels. Cette année, elle est placée sous le thème: « Inscription de Bilmawen sur la liste du patrimoine de l’humanité: un enjeu de sauvegarde et de pérennité ».

Les organisateurs entendent en effet mettre en valeur cette tradition et son apport à l’animation culturelle et artistique de la ville avec l’ambition d’oeuvrer, indique-t-on dans un communiqué, pour l’inscrire sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Dans la joie et la bonne humeur, le carnaval donne la part belle à la créativité et l’ingéniosité des jeunes qui redoublent d’imagination pour confectionner des déguisements et apparats et inventer des scénarios, souvent burlesques, pour commémorer cette fête, connue dans d’autres régions du Royaume sous le nom de Boujloud.

A l’instar des années précédentes, le carnaval devra sillonner plusieurs artères des villes d’Inezgane et de de Dcheira Al-Jihadia, où les groupes de jeunes de différents quartiers, procèdent à une procession riche en couleurs, sons et symboles avant de converger vers une grande place sous les ovations de la foule qui vient admirer ce riche spectacle de rue.

Le festival offre l’occasion d’admirer diverses représentations et des déguisements de jeunes se couvrant de peaux de moutons, de chèvres et de vaches, outre les jeux de jonglage et de danses au rythme de musiques traditionnelles et populaires jusqu’à une heure tardive de la nuit.

Des troupes folkloriques des Rwaiss, Gnawa et Tbala se joignent souvent à la partie dans un hymne aux traditions et au patrimoine authentique marocains.

laissez un commentaire