La Princesse Lalla Hasnaa visite l’éco-école « Al Masjid » à Ain Aouda

La Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a visité, ce vendredi à Ain Aouda (préfecture de Skhirat-Témara), l’Éco-École « Al Masjid » et ce, à l’occasion de la douzième année du programme Eco-écoles, l’un des fers de lance de la Fondation pour faire de l’Éducation au développement durable une partie intégrante de l’éducation des enfants.

Au cours de cette visite, la Princesse Lalla Hasnaa a échangé avec les élèves du comité de suivi de l’école, des enfants de cinq à douze ans qui se mobilisent avec conviction depuis 2010, date d’adhésion de leur établissement au programme Eco-Ecoles. Ils ont présenté à son altesse royale les éco-gestes quotidiens et les bonnes pratiques qu’ils utilisent pour la gestion de l’eau et les économies d’énergie. Ils ont abordé aussi les problèmes du climat et de l’énergie à travers un jeu mis en ligne sur Internet par la Fondation afin de sensibiliser les enfants à ces enjeux majeurs.

Les élèves ont également montré à Lalla Hasnaa leur intérêt pour la préservation de la biodiversité par la présentation des plantes aromatiques et médicinales qu’ils ont plantées dans l’espace vert de l’école.

Son altesse royale s’est également enquise des initiatives prises par les élèves pour trier et valoriser les déchets de leur établissement ou pour économiser l’eau dans le jardin de l’Ecole par l’utilisation d’un système d’irrigation localisée avec des bouteilles en PET.

L’école « Al Masjid » est un exemple vertueux du programme Eco-Ecoles. L’engagement de ses élèves lui a permis d’obtenir le Pavillon Vert dès 2012, la plus haute distinction du programme, et de le renouveler chaque année depuis. Mobilisés par le comité de suivi, les 171 élèves répartis en six classes ont abordé les différents thèmes du programme.

En 2012, ils ont traité la gestion des déchets et l’alimentation et en 2013 et 2014, ils ont abordé deux autres thèmes, l’énergie et la biodiversité.

Les élèves de l’Eco-Ecole « Al Masjid « travaillent aujourd’hui à transmettre leur expérience à leur entourage et à d’autres établissements. Ils ont réalisé, avec l’aide de l’Association « Sourire d’espoir », un « guide de l’élève écologique ».

Grâce au réseautage piloté par la Fondation pour permettre de diffuser les expériences et les meilleures pratiques, l’école s’est également liée en 2018 avec un autre établissement rural, l’Eco-Ecole « Lboura » de Taroudant, Pavillon vert depuis 2013, avec qui elle partage aujourd’hui un jeu sur la consommation électrique des appareils domestiques, réalisé avec des matériaux recyclés.

L’école « Al Masjid » symbolise la progression remarquable qu’a connue le programme Éco-Écoles depuis douze ans, qui s’inscrit dans le cadre de la vision royale en matière de préservation de l’environnement et d’éducation au développement durable. Conçu par la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE) et déployé au Maroc par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation Professionnelle, de la Recherche Scientifique et de l’Enseignement Supérieur, Eco-Ecoles s’adresse aux enfants du préscolaire au primaire et a pour objectif de leur inculquer les bases d’un comportement écologique.

Aujourd’hui, près de 1.925 écoles sont inscrites à ce programme, dont 262 arborent le Pavillon vert ou l’un de ses certificats intermédiaires. Ce réseau représente plus de 717.853 éco-écoliers encadrés par 28.765 coordinateurs formés par la Fondation et le ministère de l’Éducation nationale.

laissez un commentaire