Le Roi Mohammed VI aux participants au Forum Crans Montana 2016 : «Le Sahara marocain, un pont entre les régions d’Europe, du Maghreb et du Sahel»

CransMontana2016
En présence d’un millier de participants, venus de plus de 130 pays, le Forum Crans Montana 2016 a ouvert ses travaux le 18 mars à Dakhla. Placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, ce événement se focalise, dans cette deuxième édition, sur «L’Afrique et la coopération sud-sud».

La cérémonie inaugurale a été marquée par le message royal adressé aux participants. «Le nouveau modèle de développement du Sahara marocain est porteur d’une vision prometteuse visant à permettre aux provinces du Sud de jouer pleinement leur rôle comme pôle économique africain et pont entre les régions d’Europe, du Maghreb et du Sahel», a affirmé le souverain dans son message et dont lecture a été donnée par le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Khattat.

Le Roi Mohammed VI a rappelé que lors de la précédente session, Il a tenu à partager avec les participants du Forum Son ambition de «mettre au point un modèle de développement nouveau pour cette région, si chère à Notre cœur». Et le Roi Mohammed VI d’ajouter : «Il s’agit, en l’occurrence, d’une vision prometteuse visant à hisser nos trois provinces du Sud à un niveau leur permettant de jouer pleinement leur rôle comme pôle économique africain et pont entre les régions d’Europe, du Maghreb arabe et du Sahel».

Le choix renouvelé de la ville de Dakhla pour la tenue du Forum Crans-Montana est plus qu’un symbole. «Il marque la renaissance d’une vision du Sahara marocain, celle d’une interface de rencontres, un carrefour d’échanges humains, commerciaux et de savoirs ancestraux entre le Sud et le Nord», a souligné le Roi Mohammed VI, ajoutant qu’aujourd’hui, «au Sahara marocain, les plans de développement deviennent une réalité tangible». « En effet, lors des récentes Visites que Nous avons effectuées au Sahara, Nous avons procédé au lancement d’une série de chantiers de développement majeurs, honorant ainsi l’engagement que Nous avons pris à l’égard des citoyens de nos provinces du Sud», a tenu à rappeler le Souverain, relevant la mise en place de pôles économiques compétitifs capables de rehausser les taux de croissance, de créer des emplois, de valoriser la dimension culturelle, de consacrer les droits humains et la protection de l’environnement.
De tels pôles sont aptes à soutenir les secteurs productifs tels que l’agriculture, la pêche maritime et l’écotourisme et de renforcer les réseaux de liaisons terrestre, aérienne et maritime entre les provinces du Sud et les autres régions du Royaume d’une part, et les pays africains d’autre part, a expliqué le Souverain.

De même, «une attention toute particulière a été accordée au volet social, à travers la mise en œuvre d’une série de projets destinés à rehausser la qualité de l’enseignement, des services de santé et des structures socio-économiques», a souligné le Roi Mohammed VI, qui a également affirmé : «Nous avons tenu à ce que le lancement de ces projets structurants coïncide avec la mise en œuvre de la régionalisation avancée, au lendemain des dernières élections régionales, avec des institutions élues directement par les habitants, des prérogatives constitutionnelles et juridiques importantes, ainsi que des ressources financières et humaines propres».

laissez un commentaire