Les Courses de l’espoir ont besoin de coureuses et de coureurs

Le sport est bon pour la santé… pour ceux qui peuvent le pratiquer. Rando Course de l’Espoir veut le rendre tout aussi bon pour des enfants à besoin spécifique. Ces deux mots constitutifs du nom de cette ONG en disent long sur sa vocation : course et espoir.

Depuis qu’elle a été créée en 2015, par un groupe d’amis, comme cela arrive souvent dans toutes les associations bien intentionnées, cette jeune association, basée à Casablanca, n’arrête pas de courir sa seule et unique cible : les enfants à besoin spécifique. Ses initiateurs ont la passion de la course en partage. Leur militantisme ne pouvait être que course continue. A chaque fois qu’ils participent à des courses (semi-marathon, 10 km, trail…), on les voit en compagnie de ces enfants, parcourant eux aussi les kilomètres sur leur fauteuil tout terrain mono roue qu’on appelle joëllette. C’est par le sourire retrouvé de ces petits marathoniens de l’espoir que les regards que l’on porte sur eux changent, que la chaîne du désespoir se brise, que la joie de vivre revient.

L’association a besoin de coureuses, de coureurs et d’appui pour faire participer le maximum d’enfants à besoin spécifique à ses courses de l’espoir .

Deux rendez-vous majeurs figurent dans l’agenda de Rando Course de l’Espoir : l’ascension du mont Toubkal au cours de cette année et la participation au marathon du sable en 2020 . Son autre challenge est de réaliser le projet et le concept de restaurant joyeux, permettant d’embaucher et d’insérer les personnes à besoins spécifiques en âge de travailler dans la vie active. Alors, à vos marques !

 

 

 

laissez un commentaire

Commentaires (1)
  1. Naziha

    Bravo à ces courageux coureurs ! Sur leur page Facebook ils disent aussi qu’ils ont financé la scolarité d’une enfant à besoin particulier et acheté un fauteuil électrique à un gamin handicapé… Bravo bravo !!!!

    Répondre