Les écoles publiques vont devenir des pépinières de « super codeurs »

La convention a été signée, le 29 juin 2018 à Rabat, par Youssef Belqasmi, secrétaire Général du département de l’Education Nationale au ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Yves Gauthier Directeur Général d’Orange Maroc.

Orange ouvre désormais une voie inespérée aux écoliers des établissements publics pour qu’ils deviennent de «super codeurs». L’opérateur vient de signer une convention de partenariat avec le département de l’Éducation Nationale qui porte engagement des deux parties à organiser des ateliers pour l’apprentissage du coding dans les écoles publiques. «Ce projet apprendra aux enfants des écoles publiques primaires à coder et inventer leurs propres jeux, tout en leur permettant de s’engager dans des projets porteurs de sens, en les invitant à s’exprimer sur des enjeux sociétaux à travers le coding», peut-on lire dans un communiqué conjoint des signataires.
Détails
A travers cette convention, il est prévu, tout d’abord, de former des enseignants et des coordonnateurs régionaux, sélectionnés par le Ministère, aux méthodes pédagogiques optimales pour animer les ateliers dans les écoles.
Ces ateliers permettront aux élèves de se familiariser avec les outils de développement, et de réaliser leur premier projet ludique. C’est aussi l’occasion de les encourager à développer des projets en toute autonomie par la suite.
De même, Orange Maroc s’engage à organiser, conjointement avec le Ministère, les compétitions « Hackaton » au niveau national et régional durant lesquelles les enfants sélectionnés devront répondre à un enjeu des objectifs de développement durable.

laissez un commentaire