L’INDH contribue à l’équipement de deux unités d’hémodialyse au Gabon

Un lot d’équipements médicaux offerts par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a été remis, vendredi à Libreville, au ministère gabonais de la santé pour la mise en service de deux unités d’hémodialyse à Franceville (est) et Port-gentil (ouest).

Remis par l’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdallah Sbihi, à la ministre gabonaise de la Santé, Denise Mekam’ne, ce dont d’une valeur de 8 millions de dirhams s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des conventions de partenariat signées en 2015 entre les deux pays sous la présidence du Roi Mohammed VI et le président gabonais Ali Bongo Ondimba et portant sur la mise en place de centres de prises en charge d’enfants autistes et trisomiques dans certaines communes gabonaises et la mise en place d’unités d’hémodialyse de proximité dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

Le matériel comprend notamment des bâches à eau dont le manque entravait la mise en service de ces deux unités médicales cruciales pour rapprocher les prestations médicales particulièrement des patients issues de familles nécessiteuses atteints d’insuffisance rénale et contraints de faire le déplacement dans la capitale gabonaise pour se faire soigner.

A cette occasion, la ministre gabonaise de la santé a hautement salué cette initiative de l’INDH qui, selon elle, prête toujours main forte au Gabon à travers le déploiement en terre gabonaise de nombreux experts marocains de développement humains pour faire bénéficier le pays de l’expertise avérée de l’Initiative en la matière.

Et d’ajouter que ce don illustre aussi l’excellence des liens de fraternité entre les deux chefs d’Etat du Roi Mohammed VI et le président gabonais Ali Bongo Ondimba ainsi que des relations de coopération entre les deux pays et peuples frères, notant que le Maroc ne ménage aucun effort pour soutenir le Gabon dans tous les domaines.

Le traitement de l’insuffisance rénale reçoit un soutien fort du Maroc frère, s’est-elle félicitée, relevant que ce don qui comprend notamment des bâches à eau va permettre la mise en service, dans les plus brefs délais, des centres de Franceville et Port gentil dont le démarrage effectif était entravé par le manque de cet équipement.

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc au Gabon a souligné que ce don d’équipements permettra de parachever la mise en service des centres d’hémodialyse de Franceville et Port-gentil, sachant que l’aspect formation technique, médicale, biomédicale et paramédicale a été réalisé dans son intégralité.

Ce don de l’INDH s’inscrit dans le cadre des deux conventions de partenariat signées sous la présidence du Roi Mohammed VI et le président gabonais Ali Bongo Ondimba visant la prise en charge des enfants autistes et trisomiques et les personnes atteintes d’insuffisance rénale au Gabon, le but étant de permettre des prestations médicales de qualité à cette catégorie de personnes, a ajouté Sbihi.

« L’INDH a aujourd’hui une vocation africaine » comme en témoignent ses multiples actions et initiatives pour prêter main forte à plusieurs pays africain, a affirmé le diplomate marocain, relevant que l’Initiative demeure toujours disponible à partager son expérience et expertise dans le domaine du développement humain avec les pays africains frères.

Et de conclure que les accords de partenariat entre les deux pays sont un très bel exemple de la dynamique de la coopération Sud-Sud impulsée par le Souverain et du niveau excellent du partenariat entre le Royaume du Maroc et la République du Gabon.

laissez un commentaire