Maroc-IRAN: L’OCI qualifie le Hezbollah de terroriste et conforte le Royaume dans sa position

L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a appelé, mercredi, au respect du principe de non-ingérence dans les affaires des Etats membres, en rapport avec la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran.

Dans un communiqué, le Secrétariat général de l’organisation a souligné l’impératif pour l’ensemble des parties étrangères de ne pas interférer dans les affaires intérieures des Etats membres, en conformité avec les principes que stipule la charte de l’organisation, qui appellent au respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité des territoires des Etats membres et à la non-ingérence dans leurs affaires intérieures.

Le communiqué rappelle également que le conseil des ministres des affaires étrangères avait adopté plusieurs résolutions condamnant l’ingérence de certains Etats dans les affaires d’Etats membres en les invitant à mettre fin à ces politiques de nature à envenimer les conflits intercommunautaires et sectaires. Selon la même source, le conseil avait également demandé à ces Etats de ne pas soutenir les groupes et les mouvements terroristes, dont le Hizbollah libanais.

laissez un commentaire