Migration et asile en débat à la Chambre des conseillers

La classe politique marocaine prend conscience du changement de paradigmes concernant la question migratoire. C’est ce qui ressort de la journée d’étude organisée, ce jeudi 12 juillet 2018 à Rabat par la chambre des conseillers en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme. L’axe central choisi pour cette rencontre: « la politique marocaine dans le domaine de la migration et de l’asile, des opportunités et des défis ».

Des parlementaires, des acteurs de la société civile actifs dans le domaine de la migration, ainsi que des experts marocains et étrangers ont pris part à ce débat qui a changé la Chambre des conseillers de sa morosité habituelle.

Initiée avec le soutien de Fondation Konrad Adenauer et la Fondation Westminster pour la démocratie, cette journée d’étude se veut une contribution du Parlement marocain aux travaux de la rencontre parallèle que tiendra l’Union interparlementaire (UIP) à Marrakech, sous le thème « Renforcer la coopération internationale en matière migratoire et la gouvernance des migrations en vue de l’adoption d’un pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ». L’initiative a été prise en perspective de la Conférence internationale sur la migration qui se tiendra les 10 et 11 prochain à Marrakech, indique la Chambre des conseillers.

La rencontre de Rabat s’inscrit dans le sillage de l’organisation par la chambre du dialogue public institutionnel et du débat social participatif et pluraliste concernant les questions liées à la mise en œuvre de la Constitution et la préservation des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux et en application de la stratégie d’action d’étape de la chambre pour la période 2016-2018, selon la même source.

 

laissez un commentaire