Phosboucraa se mobilise pour la santé

Depuis sa création en 2014, la Fondation Phosboucraa a placé un programme d’amélioration de l’accès aux services de santé des populations des Régions du Sud au cœur de ses actions. Les quatre dernières années ont en effet vu l’institution organiser 16 caravanes et campagnes médicales qui ont touché un total de plus de 41.875 patients. Au programme des consultations médicales, analyses et radiologies, distribution de médicaments, distribution de lunettes et actes chirurgicales. Les opérations chirurgicaux à date d’aujourd’hui sont au nombre de 5.647 actes.
La plus récente de ces opérations est en cours vient de se dérouler du 25 juin au 4 juillet 2018. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation et de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus. L’objectif était de réaliser 4.000 actes de dépistage à Laâyoune et 2.500 actes à Boujdour. Il a été largement atteint.
A noter que cette action fait suite à une première intervention datant de 2016, année qui a connu le don de deux unités mobiles de mammographie et deux échographes.
une formation de deux jours destinée au staff médical des villes de Laâyoune et de Boujdour a eu lieu en parallèle. Elle a cibl& 35 médecins, infirmiers(ières) et techniciens(iennes) de santé et vise le renforcement des capacités du personnel de santé des Régions du sud en matière de maitrise des technologies et des techniques de dépistage afin de rendre ce type de soin accessible et de qualité pour les habitants de ces Régions.
La campagne de dépistage des cancers féminins est un exemple de la priorisation des actions de santé par la Fondation Phosboucraa. Cet intérêt se traduit par l’adoption d’une approche globale visant des actions dites à large spectre dont l’objectif est de toucher le plus grand nombre d’habitants des Régions du Sud. Ceci se matérialise d’abord par une large répartition géographique, puisque les différentes opérations de santé menées par la Fondation depuis 2015 ont concerné 9 villes de la région réparties sur tout le territoire pour une couverture maximale: Guelmim, Bouizakarne, Tata, Assa, Es-Smara, Tan Tan, Loutiya, Laâyoune, Sidi Ifni et Dakhla.
Ensuite, ces différentes opérations mettent un point d’honneur à adopter divers modes d’intervention, alliant aussi bien le curatif que le préventif. Ont été ainsi organisées, sur les quatre dernières années, des caravanes multidisciplinaires, des campagnes de sensibilisation et des journées médicales de sensibilisations et de dépistage. Autant d’actions qui ont pour objectif à la fois de guérir, dépister, prévenir et sensibiliser

laissez un commentaire