Raïssouni a déjà jugé, ce sont les femmes qui ont violé Bouachrine

Ahmed Raïssounu, ancien patron du Mouvement Unicité et Réforme, le fameux MUR dont le scandale des deux vedettes Fatima Nejjar et Omar Benhamad est encore dans les mémoires, a écrit une opinion dans le journal de Taoufiq Bouachrine, Akhbar Al Youm. Résumons ce qu’il a dit. Premièrement qu’il a lu, écouté, senti ce qui s’est dit, ensuite qu’il n’a pas entendu quelqu’un dire autre chose que ce que lui croit, c’est-à-dire que l’affaire est bidouillée, mais qu’il a enfin abandonné sa passivité et son idiotie feinte pour sortir la grosse artillerie. Et après avoir bien fermenté la chose, il a conclu ceci : « Quant aux femmes qu’on cache dans la salle fermée, il est certain maintenant qu’elles ont participé ou ont été utilisées pour violer un homme : dans sa sécurité, dans son honneur et dans sa liberté. Quant à savoir si ces femmes ont été violées ou sujettes au trafic humain, tout cela n’est que des accusations qui attendent la décision de la Justice et de la providence ».

On doit comprendre que Raïssounu n’a pas parlé à grand monde, mais juste à ceux qui pensent comme lui. Ensuite, eh bien, il aurait dû continuer à feindre l’idiotie. Ce qui n’est apparemment pas très difficile pour lui.

laissez un commentaire

Commentaires (1)
  1. Mouatine

    Seul Quelq’un d’intelligent peut faire sembant d’etre idiot .Mais un idiot ,il l’est une fois pour toute,meme s’il croit faire li’intelligent ! Et de tels propos le montrent bien !

    Répondre