Renault se joint à l’Administration des Douanes dans la guerre anti-contrefaçon

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) et le Groupe Renault Maroc ont signé, hier lundi 14 par 2018 à Rabat, une convention et un protocole d’accord dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre la contrefaçon.

Cette convention et ce protocole d’accord ont été signés à l’issue d’une réunion du Comité de Pilotage ADII-Renault co-présidé par le Directeur Général de l’ADII, Nabyl Lakhdar, et le Directeur Général du Groupe Renault Maroc, Marc Nassif, en présence du Directeur Général de l’Usine Renault de Tanger, Jean-François Gal, indique un communiqué conjoint du Groupe Renault et de l’ADII diffusé mardi.

La signature de la convention octroie à l’Usine Renault de Tanger le label « Opérateur Economique Agréé (OEA) Sécurité-sûreté », la positionnant ainsi comme troisième opérateur économique et premier opérateur installé dans une zone franche à bénéficier de ce label international de qualité, indique le communiqué.

Ce statut garantit à la Douane la fiabilité de l’entreprise labellisée en termes de sécurité et de sûreté au niveau de la chaîne logistique, souligne la même source, ajoutant qu’il permet également à son détenteur de bénéficier d’une gamme personnalisée de facilités douanières allant de la simplification des formalités douanières à la réduction des coûts des opérations de dédouanement.

De son côté, le protocole d’accord conclu entre la Douane et le Groupe Renault Maroc a pour mission la lutte contre la contrefaçon des marques commerciales détenues par le groupe automobile français, précise-t-on.

Cet accord de coopération a pour objectif de renforcer les mesures aux frontières en matière de contrefaçon comme il vise à développer la collaboration entre les deux partenaires pour lutter plus efficacement contre ce phénomène et ses répercussions négatives sur l’économie nationale et la compétitivité des entreprises.

Avec la signature de ce protocole d’accord, le Groupe Renault Maroc s’engage à mettre son expertise dans ce domaine à la disposition de l’ADII à travers la mise en place d’actions de formation techniques approfondies sur les produits Renault et Dacia au profit des douaniers marocains de l’ensemble des ports du Royaume et du renforcement de la coopération bilatérale en matière d’échange d’informations.

Faisant de l’accompagnement des projets d’envergure et des investissements étrangers au Maroc une priorité, la Douane veille à bâtir un partenariat durable et constructif avec les entreprises étrangères implantées au Maroc en vue de leur assurer un soutien et un appui de qualité.

L’industrie automobile marocaine étant aujourd’hui un acteur régional de premier rang, la Douane s’engage à accompagner l’essor de ce secteur à travers l’organisation de rencontres directes avec les investisseurs étrangers privilégiant, ainsi, des relations de proximité permettant d’offrir des solutions efficaces et concrètes à leurs attentes, relève le communiqué

laissez un commentaire