Sahara marocain: Premières déclarations de Horst Köhler après la table ronde de Genève

« Une solution pacifique est possible », a affirmé jeudi l’envoyé spécial de l’ONU concernant le Sahara marocain, à l’issue de la table ronde de deux jours qui vient de terminer à Genève, rapporte l’AFP.

Chargé du dossier depuis 2017, l’ex-président allemand Horst Kohler a également annoncé qu’il entendait organiser une nouvelle réunion sur le même format au premier trimestre 2019.

On retiendra de la déclaration finale de Köhler que toutes les délégations ont reconnu que la coopération et l’intégration régionale ainsi que l’absence de confrontation constituent le meilleur moyen de relever les nombreux défis importants auxquels la région fait face. Selon l’Envoyé spécial de L’ONU, toutes conviennent qu’une solution au conflit constituerait une contribution importante pour améliorer les vies des peuples de la région. Le médiateur allemand note également que toutes les discussions se sont déroulées dans une atmosphère d’engagement, de franchise et de respect mutuel.

Pour rappel, cette table ronde a connu la participation du Maroc, de l’Algérie en tant que partie prenante dans le conflit, ce qui constitue une première, en plus de la Mauritanie. Le Polisario y a été aussi représenté.

laissez un commentaire