Syndicats vs Benkirane, l’apaisement au conditionnel !

syndicats_retrait

Il y a comme un petit air d’apaisement entre les centrales syndicales et le chef du gouvernement. En effet, suite à une réunion tenue mardi 2 février entre les chefs du quatuor CDT-FDT-UGTM-UMT, le ton du communiqué final n’a pas versé dans l’escalade. Bien que les centrales disent qu’elles maintiennent le cap des actions de protestation déjà décidées, il n’en demeure pas moins qu’elles réagissent, positivement,  à la demande de Abdelilah Benkirane d’organiser une nouvelle rencontre dans les plus brefs délais. On s’en rappelle, le chef du gouvernement, lors d’une réunion informelle tenue vendredi dernier, et quand bien même il a souligné qu’il n’y aurait pas de retour en arrière quant au dossier de la réforme des retraites, a suggéré que les syndicats pourraient toujours présenter leurs amendements au cours de la procédure  d’adoption de la réforme. De même qu’il les auraient assurées du soutien des partis de la majorité. En revanche, Benkirane aurait demandé de la patience sur les autres points du dossier revendicatif, notamment l’augmentation des salaires et les libertés syndicales. En attendant le prochain round, qui s’annonce décisif, les syndicats restent mobilisés et attendent que le chef du gouvernement « honore » ses engagements.

laissez un commentaire