Justice – Des plaintes pour agressions sexuelles à l’origine de l’interpellation de Taoufik Bouachrine

On en sait désormais un peu plus sur l’interpellation du directeur de publication du quotidien Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine. En complément de son communiqué rendu public hier, le procureur général du Roi près la cour d’appel de Casablanca précise aujourd’hui que l’enquête judiciaire dont fait l’objet Bouachrine fait suite à des plaintes déposées à son encontre pour des actes d’agression sexuelle. C’est sur cette base, précise la même source, qu’il a été mis en garde à vue.

Le procureur souligne aussi que, contrairement à certaines rumeurs, aucune autre personne, jusqu’à présent, n’a été interpellée dans le cadre de cette affaire. Laquelle, ajoute-il, n’a rien à avoir avec le métier de la presse. De nouvelles révélations pourraient êtres faites dans les prochains jours puisque les auditions des plaignants ne sont qu’à leur début.

laissez un commentaire