Une fabuleuse aventure nommée Trans Atlas Marathon

Organisée par Ahansal Events (du nom de champion marocain Mohamad Ahansal de courses d’ultra-endurance) et la province d’Azilal sous forme de parcours de 250 km, 12000 m dénivelés en 6 étapes (6 jours) pour les uns et un challenge de 160 km, 6000 m dénivelés en 6 étapes pour d’autres, le TAM a démarré le 5 mai à Marrakech. Une petite cinquantaine de coureurs venus des quatre coins du monde sont de l’aventure. Cette année, onze pays sont représentés: Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande, Norvège, États-Unis, Australie, en plus du Maroc.

Pour les participants marocains, la course est entièrement offerte par l’organisation. Il s’agit de l’un des objectifs du TAM : faire découvrir les talents invisibles du coin qui n’ont pas les moyens de se payer des participations aux grandes courses reconnus comme Abdelaziz Bagharra, vainqueur des éditions 2017 et 2016. De retour cette année, il a toutes les chances de remporter encore une fois la course. Chez les filles, les pronostics portent sur Aziza Raji, quatre fois championne de la course (2013, 2014, 2015, 2016).

6 mai, Agouti

La journée est consacrée à la vérification du matériel des candidats et au briefing, très attendu des participants car la météo des derniers jours a légèrement modifié les plans d’origine. Il était prévu de dormir les 6 nuits en bivouacs mais l’exceptionnelle abondance de pluie des deniers mois a rendu la vallée particulièrement humide et les nuits en tente risquées. Le parcours changera donc légèrement et les participants dormiront les premières nuits dans un gîte local d’Agouti. Le briefing est aussi le moment de présenter les projets associatifs de cette course. « Chaque année, l’organisation collecte de l’argent pour l’association vivante, qui soutient une école locale berbère aux méthodes d’apprentissage Montessori » expliqueMohamad. « Ils font un travail fantastique. »Il connait bien le sujet lui qui provient d’une famille de nomades. « Les écoles dans la région sont très rares. »Avant la course, Mohamad est ainsi fier de donner un chèque de 10.000 dirhams (environ 1000 euros) au président de l’association.

7 mai, Agouti

Le départ est annoncé à 8 heures. Une demi-heure avant, des coureurs commencent doucement à se déhancher sur la musique traditionnelle locale tamazight. La première étape s’annonce difficile. Environ 39 kilomètres et un dénivelé de 2250 mètres pour les participants du TAM avec un col de 3175 mètres nommé Tizi. Les challengers s’apprêtent quant à eux à courir environ 26 kilomètres et 1125 mètres de dénivelé.

Abdelaziz Baghazza (Azilal-MAR) et Aziza Raji (Kalaat Magouna-MAR) remportent la premièreétape du Trans Atlas Marathonavec un timing respectivement de : 3h53min et 7h18min.
Il est à noter que Aziza Rajiest classée première pour cette étape malgré un retard de 30min et une pénalité de 30min.

Classement provisoire de la première étape

Hommes
Abdelaziz Baghazza (MAR) (3h53)
Mohammed Boukrem (MAR) (5h06)
Ali Naciri (MAR) (5h10)

Femmes
Aziza Raji(MAR) (7h18)
Claire Healy (AUS) (7h18)
Harmon Michele (USA) (7h47)

Challenge

Hommes : David Michell (AUS) (4h34)

Femmes :  Morgane Kerjean (4h07)

8 mai, Agouti

A cause d’une météo particulièrement capricieuse cette année, l’organisation a dû changer le parcours la veille au soir. Au lieu de dormir en bivouac cette nuit, les participants resteront au même gite d’Agouti, ce qui ne semble pas trop les ennuyer à en juger à leur grand sourire à l’annonce de la nouvelle. Il faut dire qu’il fait particulièrement froid et humide. Un gîte n’est donc pas de refus. A 7h45, les participants au TAM sont transportés en 4X4 jusqu’au point de départ, situé à 4 kilomètres du gîte. Ils s’apprêtent à courir 44 kilomètres avec 2200 mètres de dénivelés positifs et 2300 de négatifs. Pour tous, l’étape se montre très accidentée comprenant 4 cols dont le plus élevé se trouve à 3020 mètres.

Hommes
Abdelaziz Baghazza (MAR) (4h50)
Mohammed Boukrem (MAR) (5h26)
Ali Naciri (MAR) (5h01)

Femmes
Aziza Raji(MAR) (6h36)
Claire Healy (AUS) (7h29)
Harmon Michele (USA) (8h06)

Challenge

Hommes : David Michell (AUS) (1h57)

Femmes :  Morgane Kerjean (2h10)

9 mai

Les participants du TAM et du Challenge ont couru 18 kilomètres, 1450 mètres de dénivelés positifs, 700 de dénivelés négatifs

Les vainqueurs:

Hommes : Abdelaziz Baghazza et Ali Naciri (1h43)

Femmes : Aziza Raji (2h13), Claire Healy (2h44)

Il y a dix participants marocains au total.

laissez un commentaire