United2026 remercie sa marionnette enturbannée (+vidéo)

Spécialiste mondialement connu du prosélytisme, les wahhabites saoudiens ont troqué leurs kamis de mauvais goût contre des tuniques serrés frappées du sigle United2026. Depuis la présentation de ce dossier jusqu’au jour du vote, le cheikh-président de la fédération saoudienne de football n’a pas cessé de prêcher l’élimination de Maroc2026. A Moscou, Turki Al Sheikh, c’est son nom, a même organisé des réceptions où des valises de pétrodollars auraient été distribués. Ce n’est pas pour rien que, peu de temps après le vote favorable pour United2026, des représentants du comité de la candidature américano-canado-mexicaine se sont tournés vers le Saoudien pour le remercier. Normal, celui que le public arabe ne désigne plus désormais que par «le traître» a fait le boulot à leur place.

En trahissant le Maroc, les Saoudiens se sont trahis eux-mêmes. Ils oublient les sacrifices consentis par les Marocains pour défendre l’Arabie saoudite. Hier quand cet État naissant pouvait être emporté par la première tempête de sable venue, et aujourd’hui contre des Houtis qui attaquent une Arabie saoudite plus faible que jamais.

Le Maroc peut aujourd’hui être fier d’avoir pu se présenter au monde, sans complexe, face à des géants. Le Royaume peut s’enorgueillir de les avoir fait douter, de les avoir contraints à recourir aux services de leur marionnette enturbannée.  Les manœuvres saoudiennes provoquent le dégoût non seulement des Marocains, mais de tous les Arabes intègres et invendables. Les vendus, eux, peuvent aujourd’hui sabrer le champagne. Demain, les Saoudiens, et avec eux leurs suppôts bahreïnis, jordaniens, irakiens, libanais et les émiratis se réveilleront avec la gueule de bois des traîtres, qui dure toute la vie.

Réponse du Maroc

Les Marocains ont du souffle. Ils ne lâchent rien. 6 candidatures déjà et toujours la même détermination. «Les projets que nous avons présentés dans le dossier de candidature seront réalisés», assure Moulay Hafid El Elalamy. Le président du comité s’est exprimé peu de temps après la proclamation des résultats du vote pour le Mondial 2026. Son message sonne comme une réponse aux «traitres» : «Nous avons géré notre candidature avec un esprit sportif et nous poursuivrons notre chemin dans le même esprit». Un esprit où la trahison n’a pas de place.

Des Marocains expriment leur colère en Russie contre les Saoudiens

 

 

laissez un commentaire