Ford réitère son engagement envers le Maroc

Remise-des-prix-Gagnant-Ford-Grant-3-Jacques-Brent-Abdelouahab-Ennaciri

M. Jacques Brent, Président de Ford Moyen-Orient et Afrique a félicité ce lundi SCAMA, l’importateur et distributeur de Ford au Maroc pour ses réalisations majeures en 2016. En visite spéciale au Royaume, M. Brent a également tenu à réitérer l’engagement de Ford envers le marché marocain.

Ford a enregistré de solides performances en 2016, se positionnant ainsi dans le top trois des marques de voitures les plus vendues au Maroc et assurant une part de marché remarquable de 10%. Selon M. Brent, l’année courante est marquée par une dynamique impressionnante, accompagnée par une hausse du nombre de produits et solutions mis à disposition de la clientèle aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises du royaume.

« Je suis ravi d’être ici au Maroc, notre plus large marché mais aussi le plus dynamique en Afrique du Nord », a avancé M. Brent. « Grâce aux efforts incessants de notre partenaire et famille SCAMA/Auto Hall et à nos propres équipes sur place, la marque Ford connaît aujourd’hui un succès continu et se retrouve dans une bonne position pour capitaliser sur cette performance jusqu’en 2017 ».

Les ventes de Ford ont augmenté de 40% en 2016, grâce à la croissance soutenue des ventes des best-sellers Fiesta et Focus, mais également des toutes populaires, Fusion et Kuga. Ford a démarré l’année 2017 en présentant la nouvelle Ford Kuga, récemment mise sur le marché. De nouveaux modèles seront bientôt présentés aux clients de Ford, notamment, la nouvelle fourgonnette Transit Connect rejoignant ainsi la Ranger Built Ford Tough pickup.

Cette croissance est due essentiellement à la consécration de SCAMA pour enrichir le portefeuille Ford au Maroc, à travers l’extension de son réseau et l’ouverture de nouvelles succursales – un domaine que le distributeur continue à développer avec deux points de vente supplémentaires prévus cette année. Les efforts de SCAMA pour offrir à ses clients la plus grande satisfaction ont été récompensés par cette place de leader du marché, ce qui lui a permis de remporter le prix très convoité de Ford – Le prix du Président (Chairman’s award) à six reprises au cours des huit dernières années.

« SCAMA continue d’aller plus loin au Maroc et nous demeurons engagés à offrir une satisfaction supérieure à nos clients dès l’instant où commence leur aventure avec Ford, » a expliqué M. Abdelouahab Ennaciri, Directeur Général de SCAMA. « Un bon exemple pour illustrer cet engagement est l’offre FordSalaf, une collaboration financière entre Ford Credit, SCAMA et WafaSalaf, qui a connu un succès retentissant. Les clients Ford reconnaissent de plus en plus aujourd’hui la grande valeur de ce produit financier ».

En 2016, le Fond Ford Motor Company s’est également associé à Enactus au Maroc pour aider les étudiants à trouver des solutions durables et à amplifier leur impact en reproduisant un projet réussi qui a permis d’améliorer les moyens de subsistance des populations et de changer les vies et les communautés. Enactus FST Mohammedia et Enactus EHTP ont reçu 25 000 $ pour leur travail dans le Ford Innovation Challenge, tandis que quatre autres équipes – Enactus ISCAE, Enactus Complexe Horticole Agadir, Enactus ENSA Agadir et Enactus FSJES Tanger – ont reçu le Ford C3 Building Sustainable Communities Awards d’une valeur de 25 000 $.

Il y a de cela deux années, Ford Motor Company a également introduit deux autres importantes initiatives citoyennes au Maroc, en les adaptant au niveau local.

Le programme des subventions de Ford pour l’environnement a été lancé en Afrique du Nord, offrant des subventions à des organismes à but non lucratif, des ONG et des individus travaillant dur pour sauver leur environnement. Avant son expansion en Afrique du Nord en 2015, le programme a démarré au Moyen-Orient en 2000, où il a permis à 200 projets de bénéficier d’une subvention totale d’1.64 million de dollars.

Au Maroc, les subventions Ford ont permis de soutenir des projets visant à réhabiliter les puits et les systèmes d’irrigation locaux, préserver les arganiers et développer des outils pédagogiques pour sensibiliser le public aux problèmes de pénurie d’eau.

laissez un commentaire