Le  » Robutt  » : Quand Ford fait transpirer un simulateur pour tester la solidité et la durabilité de ses sièges

D’abord utilisé pour s’assurer que les assises des voitures Ford pouvaient résister à une usure normale à sec pendant une décennie, les ingénieurs ont actuellement développé « Robutt » pour simuler l’effet que peut avoir la sueur sur les sièges de nos voitures.

« Les voitures font partie de notre vie quotidienne tout comme l’entrainement physique à cette période de l’année en particulier », a déclaré Florian Rohwer, Ingénieur de développement, Laboratoires de carrosseries et de châssis, Ford Europe. « Le « Robutt » est un excellent moyen pour vérifier que nos sièges resteront en bon état pendant des années à venir. »
Pour ce faire, le bras robotique exerce plusieurs pressions comparables à dix années d’utilisation (7 500 mouvements pendant 3 jours). Le Robutt prend la forme d’un bras articulé auquel est attaché un coussin rembourré, chauffé à 36 degrés et imbibé d’un demi-litre d’eau. Ces caractéristiques servent à simuler le postérieur d’un sportif qui vient de terminer une séance et ne serait pas passé par la case douche avant de rentrer dans sa voiture.
Grâce à des essais rigoureux, les produits Ford conservent leur intégrité tout au long de leur cycle de vie et offrent un rapport qualité-prix exceptionnel aux clients actuels et futurs.

laissez un commentaire