La Chine tient son propre soleil artificiel

La Chine a réussi à mettre au point un réacteur à fusion nucléaire, dont le cœur atteint la température incroyable de 100 millions de degrés Celsius, soit plus de 6 fois celle du cœur du soleil.

Un record qui permet d’envisager de nouvelles perspectives dans la production d’énergie propre.

L’Experimental Advanced Superconducting Tokamak (EAST), nom du mini-réacteur de onze mètres de haut et 400 tonnes, a été conçu en 2006 par le Hefei Institutes of Physical Science, Chinese Academy of Sciences. Surnommé « soleil artificiel », l’objectif de l’EAST est simple : produire de l’énergie propre.

laissez un commentaire