Un inventeur marocain primé en Canada et en Chine

Une invention qui permet d’éviter l’accumulation de la poussière et du sable sur la surface des panneaux photovoltaïques grâce à un changement d’orientation automatique.

C’est ce qui a permis à l’inventeur marocain Majid El Bouazzaoui de remporter pas moins de sept distinctions lors de salons d’invention au Canada et en Chine a indiqué, mercredi 19 septembre 2018 l’association OFEED dans un communiqué.

A ce titre, El Bouazzaoui a remporté au Canada la médaille d’or iCan ainsi qu’un certificat des organisateurs en reconnaissance de la contribution exceptionnelle du Maroc au succès de ce concours, selon la même source.

L’inventeur s’est, par ailleurs, distingué en Chine en décrochant la médaille d’or IEI, les trophées IFIA « spécial 50 ans » en or et « Genius » de la part de « Citizen innovation Singapour », les certificats du Salon international des inventions d’Italie (ANDI) et du Conseil égyptien pour la créativité, l’innovation et la protection de la propriété intellectuelle en reconnaissance des activités en faveur des femmes inventeurs.

Outre ces distinctions, cette invention qui permet d’assurer un haut niveau de rendement énergétique à long terme tout en économisant d’énormes quantités d’eau potable et contribue à la préservation de l’environnement contre la pollution de l’air, a remporté 10 autres médailles d’or en Suisse, au Taiwan, en Arabie Saoudite, en Malaisie, en Pologne et en Corée du Sud, selon le communiqué.

L’inventeur a représenté le Maroc au Forum WIIF, avec la présentation « La terre tourne grâce à l’invention », qui vise à promouvoir l’invention au niveau international et son importance face aux défis à relever, note la même source, relevant que M. El Bouazzaoui a été désigné par les organisateurs parmi les six membres du jury chargés d’évaluer les 350 inventions exposées par les 68 pays participants.

laissez un commentaire