Carton plein pour le conclave des Assureurs africains

C’est ce lundi 13 février qu’ont démarré, à Marrakech, les travaux de la 41ème Conférence et Assemblée Générale de la FANAF. Organisé sous le thème «Nouveaux enjeux réglementaires et défis opérationnels : quelle stratégie pour l’assurance africaine ?», ce rendez-vous régional de l’Assurance a accueilli plus de 1000 participants venus en plus des pays africains de l’Amérique, l’Asie et l’Europe.

En effet, en plus des 35 pays africains représentés à cette conférence annuelle, plusieurs opérateurs dans le secteur ont fait le déplacement de 19 autres pays à l’instar de la France, la Suisse, le Royaume Unis, l’Allemagne, les USA, le Canada, les Emirats Arabes Unies, l’Inde, la Russie …

Placé sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI et organisé par la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance (FMSAR), en étroite collaboration avec les instances de la FANAF, cet événement représente une excellente occasion pour les participants de tisser de nouvelles relations d’affaires et de développer celles déjà existantes notamment avec la présence de plusieurs assureurs et réassureurs internationaux.

« Nous sommes fiers d’accueillir, pour la première fois au Maroc, ce rendez-vous africain de l’Assurance », annonce d’emblée Mohamed Hassan BENSALAH, Président de la FMSAR. «Nous avons reçu plus de 1000 participants de 54 nationalités qui, non seulement, participeront durant 4 jours à une programmation riche et porteuse, mais auront également l’opportunité d’échanger et de partager leur expérience et expertise pour renforcer davantage la coopération sud-sud dans le secteur de l’assurance.» poursuit M. BENSALAH.

La première journée de l’Assemblée a démarré par une cérémonie officielle d’ouverture et a été suivie par une Conférence inaugurale portant sur le thème général de l’événement avant de laisser place aux travaux de l’Assemblée pendant l’après-midi. 

L’objectif de la programmation de cette première journée est de permettre aux participants de faire un tour d’horizon des mutations du secteur qui sont à la fois des défis et des opportunités pour son développement, tout en mettant en exergue les préoccupations des différents acteurs et en procédant à une revue critique des tendances en cours.  

Les échanges de cette première journée constituent un point de départ pour aborder les différentes problématiques qui seront approfondis au cours des six panels prévus au programme, en l’occurrence, Le rythme d’adoption des réglementations ; L’érosion des marges opérationnelles ; La notation financière ; La transformation digitale des entreprises ; La couverture des catastrophes naturelles et La place de la réassurance dans ce nouveau contexte.

Pour rappel, c’est pour la 1ère fois en dehors des pays de la zone de Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA), que le Maroc abrite la 41ème Conférence et Assemblée Générale de la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF).

laissez un commentaire